AM 571 – Variations graphiques du patronyme BRIET

L’Histoire généalogique des BRIET du Tournaisis, éditée par le Groupe généalogique de la région du Nord sous la référence AM 538, avait permis d’en faire l’inventaire dans les limites du Tournaisis, mais aussi de les suivre où ils se rendaient, essentiellement dans le Ferrain du fait de l’industrialisation exceptionnelle de Roubaix, Wattrelos et Tourcoing, pour ne citer que les localités principales qui les ont accueillis.

A celles-là d’autres se sont ajoutées : Leers, Croix, Toufflers, Lannoy, Lys-lez-Lannoy, Sailly-lez-Lannoy, Hem, Ascq.

Les formes les plus fréquentes du patronyme étaient BRIET, BRIEST, BRIEZ, BRYEZ auxquelles il convient d’ajouter BRIÉ.

La question était de savoir si ces BRIET avaient des liens de parenté avec ceux de la région lilloise.

Pour cela, il convenait d’essayer d’en dresser l’inventaire en procédant par sondages, surtout au début du XVIIe siècle pour envisager une jonction potentielle avec ceux du Tournaisis.

Le cadre de la châtellenie de Lille a été retenu, avec ses cinq quartiers. Toutes les graphies qui rejoignaient peu ou prou la prononciation de base ont été retenues.

par Henri BRIET
78 pages dont plusieurs pages en couleurs.
Publié sous la référence AM 571.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.