Une base de données méconnue : Pensionnaires à l’Hôtel des Invalides

BASE DE DONNÉES DES PENSIONNAIRES reçus à l’hôtel des Invalides à Paris de 1673 à 1796.

Au XVIIème siècle, le roi Louis XIV est à la tête de la plus grande armée européenne et décide la construction d’un bâtiment pour accueillir ceux qui ont servi son armée.

L’Hôtel des Invalides ouvre aux vétérans en 1674. A la fois hospice, caserne, hôpital, le bâtiment peut accueillir jusque 4000 pensionnaires.

Le Service Historique des Armées (S.H.D.) a créé une base de données répertoriant 169 394 actes, évoquant 28 228 communes françaises :

http://www.hoteldesinvalides.org/index.php?reset=1&onglet=0&lang=fr

La recherche nécessite un peu d’entrainement, en jouant à la fois sur l’écriture des patronymes et celle des communes. Deux exemples :
Cote S.H.D. 2XY24
Pierre Dervaux dit la Tourmente, agé de 60 ans, natif de Rouque, proche Lille en Flandre, sergent du Sieur de Cadeine, Regiment de Lavalliere cy devant Boufflers, et Solre ou il a servy 30 ans, mentionnez dans son certificat datté du 12 juin dernier, est très incommodé d’une oppression de poitrine, est peigneur de laine, et est catholique.
– Sergent
– Le 11 decembre 1729. Il est decede chez lui etant du detachement au fort Nieulay de Calais.

Cote S.H.D. 2XY45

7 septembre 1780

Pierre Felix Serus d. Felis, agé de 51 ans, natif de Bourbec en flandres Juridiction de Lille; Cy dev.t Dragon au Rég.t de Conty Comp.e du L.t. Colonel où il a servy 8 ans, aup. 13 ans Cav.e au Rég.t du Commissaire général, au Total 21 ans de services certifiés. Retiré le 16 Mars 1777 avec 90l. de Pension suprimé et détaché suiv.t l’ordonnance du 17 avril 1772. Est infirme et catholique.

– Cavalier

– Permission de mariage du 30 juin 187.

Les communes citées dans ces documents sont respectivement Roncq et Bousbecque.

 

Bonnes recherches.